Explication grossière pour commencer

Aller en bas

Explication grossière pour commencer

Message  Yann le Mar 11 Mar - 13:35

La théo de MONSIEUR Mac Ready (décédé il y a peu d'ailleurs), nous enseigne à nous pauvres parapentistes, qu'il faut pousser un max !!!
Pas juste pour gagner des compètes, mais parceque c'est con de trainer dans une maisse d'air non rentable... Les oiseaux, semble-t-il moins bêtes, le font !!! cf un article d'Adrian Thomas, ornithologue et champion de parapente anglais (il vole à gauche...). Faudra que je remette la main dessus...
A noter que ce constat est beaucoup plus simple à mettre en application pour les pilotes de tous les autres engins planants (deltas, rigides, planeurs...), non pas comme on l'entend souvent "parce qu'ils ont une plus grande plage de vitesse", mais parce qu'ils sont plus stables aux vitesses élevées ! (ils ne craignent que le décrochage et pas la fermeture).
Du coup, çà nous emmène vers le sujet de l'éccélérateur... allez-y faire un tour !
avatar
Yann
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur http://aeryan.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  luc armant le Mar 11 Mar - 20:59

Hello Yan,
cool ton forum avec pleins de sujet interessants à débattre.

Heu... le champion anglais, ce n'est plus Adrian Thomas mais Russel Ogden

A+
Luc

luc armant

Messages : 12
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tu pourrais nous retrouver cet article ?

Message  Yann le Mar 11 Mar - 21:07

Je croyais qu'Adrian avait travaillé sur le sujet, mais tu dois avoir raison.
Si tu as une référence de cet article, çà m'intéresse, car je ne retrouve pas sa trace.

J'espère que ce forum prendra vie !
avatar
Yann
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur http://aeryan.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  luc armant le Mer 12 Mar - 10:52

ma remarque sur Russ n'avais rien à voir avec une quelconque étude du mac cready. Tiens d'ailleurs, tu y étais à St-André ?

Perso, le plus complet que j'ai lu sur le mac cready c'est dans les bouquins de Denis Pagen sur le delta. M'enfin, j'ai surtout effectivement retenu que pour nous, la théorie se transforme bien vite en lutte du barreau. Je voulais investir dans un compeo mais ça m'avait dissuadé (en plus du prix).

A+
Luc

luc armant

Messages : 12
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  nicober le Jeu 13 Mar - 0:10

J'ai trouvé ce qui suit dans le manuel de l'excellent simulateur de vol à voile "Condor"

Théorie de MC (Mac Cready)
Lorsqu’il vole entre deux ascendances, le pilote dedoit décider à quelle vitesse il doit voler. S'il vole seulement pour rester en l’air, alors il devrait choisir la vitesse de meilleure finesse pour couvrir autant de distance que possible, ce qui lui donnera plus de chances de trouver une autre ascendance. Mais s'il vole en compétition, il voudra parvenir à la plus haute vitesse moyenne possible.
Aussi, il devrait voler aussi vite que possible vers la prochaine ascendance. Mais cela ne lui donnera pas la plus haute moyenne possible car il perdra beaucoup de temps à gagner de l’altitude à nouveau. Il pourrait alors voler à la vitesse de meilleure finesse, mais à nouveau il n’aura pas la meilleure moyenne. Cette fois-ci, il perdra trop de temps pour arriver à l’ascendance. La vitesse optimum se situe quelque part entre les deux.
Pour trouver la vitesse optimum, Paul Mac Cready inventa la «théorie de la vitesse optimum», connue plus tard comme la théorie MC. Selon cette théorie, pour calculer la vitesse optimum entre deux ascendances, vous avez besoin de trois choses :
 La polaire de vitesse du planeur,
 La vitesse verticale de l’air que vous êtes en train de traverser,
 La vitesse de montée de la prochaine ascendance,
La polaire de vitesse est connue, et la vitesse verticale de l’air est mesurée par les instruments.
Aujourd’hui, grâce aux équipements électroniques, ces paramètres sont entrés automatiquement dans le calculateur de vol. Le pilote doit seulement entrer une valeur de plus : le taux de montée de la prochaine ascendance. D’habitude, cette valeur est appelée valeur de MC ou simplement MC. Le calculateur détermine la vitesse optimale du vol pour atteindre la plus haute vitesse moyenne. Graphiquement, la vitesse de vol est obtenue en traçant la tangente de la polaire à partir du point du taux de montée espéré.

Et ... bravo pour cette initiative
Nico

nicober

Messages : 1
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

keskonfe ?

Message  jeromecanaud le Jeu 13 Mar - 13:32

Hello,
Finalement en ayant lu les 2,3 posts precedents :
on peut partir sur une finesse air de 10, de cette polaire on trace les differentes vitesses de vol a afficher en fonction du prochain vario espere, tu colles un petit tableau sur ton cockpit a la place du flytec 3999 (que tu auras economise Smile ).

Parallelement on prend un peu de temps pour un entrainement de vol oriente sur :
- ne pas lacher le groupe de tete (si on a la chance d'en faire partie)
-voler vite (ce que preconise mister mc cready) en toutes conditions avec gestion du tangage a l'accelerateur et anticipation des vracs par le pilotage aux elevateurs arrieres.

jerome

jeromecanaud

Messages : 6
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  NicoCantalou le Jeu 13 Mar - 15:28

Salut,

Bravo pour la création d'un tel forum, beaucoup des sujets présentés m'intéressent beaucoup et j'ai hâte d'avoir le ressenti des cadors, en tant que compétiteur en quête de progression.

Je m'était intéressé au Mc Cready pour mon Oméga4 à l'époque mais sans tenir compte du taux de montée espéré.
ça donnait ça, scotché sur le ballast.



J'aurais aimé faire la même chose pour ma Targa3 mais je ne trouve pas de polaire.
Avez vous des infos ou des moyens de trouver des infos sur des polaires crédibles.

Graphiquement, la vitesse de vol est obtenue en traçant la tangente de la polaire à partir du point du taux de montée espéré.
Est ce possible graphiquement de faire intervenir le taux de monté espéré pour faire un Mc Cready complet comme la fait Advance pour l'Oméga7 avec leur SPI simulator. (http://www.advance.ch/SPI-Calculator.386.0.html?&L=2)

Merci

Nicolas

NicoCantalou

Messages : 5
Date d'inscription : 11/03/2008
Localisation : Cantal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.comprteam.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Toujours plus vite...

Message  Marm le Jeu 20 Mar - 12:48

J'ai quasiment reproduit le calcul du Maccready sur un fichier excel, en fonction de la polaire entrée. J'ai fait mes petites simulations, et je peux vous dire que je ne suis pas prêt de suivre les indications à la lettre. Pourquoi?
Prenons un cas simple: vous descendez à -3.5 avec une aile compétition (les vitesses varient à la marge selon les machines compet) et vous attendez un 2.5 au prochain thermique (théoriquement), le tout sans vent. Vitesse à adopter: entre 55 et 60km/h !!
Cette prise en compte de la force du prochain thermique est le point faible. Hormis à la montagne, et encore, qui peut préjuger de l'ascendance à venir? Sa force, qui plus est, va varier selon l'altitude, et le moment d'arrivée. C'est faire fi des cycles, du ressenti de la masse d'air, du positionnement plus fin avec une vitesse plus lente en transition, etc.
Les pilotes de planeur que j'ai interrogé utilisent avec précaution le Maccready, beaucoup de puristes ont simplement eu la joie de se vacher à répétition. L'idée pour eux, et a fortiori pour moi, est de minimiser les chiffres Maccready (polaires et vario attendus), et de les utiliser simplement comme objectif en cas d'indécision. Cette manière de relativiser doublement le calcul me parait plus aboutie, plus sure, et laisse la priorité à ce qui devrait le rester: le pilotage, le feeling.

Marm

Messages : 2
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  bertrand le Jeu 20 Mar - 19:55

Salut a tous,
Ouaip d'accord avec Marm si tu est seul ou a l'avant d'un groupe. La de toute facons t'a plustôt interet à temporiser pour ne pas avoir a prospecter au raccrochage. En revanche quand la masse d'aire est bien balisée par les gars devant toi je pense que tu dois pouvoir utiliser le MAC ready sans te poser de question.

bertrand

A+

bertrand

Messages : 6
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  Jean-luc le Sam 19 Avr - 10:48

Tom viens juste de m'indiquer ce forum Very Happy BRAVO, juste avec un coup d'oeil rapide je vois plein de sujet interessants et pertinents.
Au sujet de Mc ready, ben... l'altitude et le plafond sont des facteurs trés importants aussi, j'habite en angleterre et c'est de la technique de plaine..A moins que ce soit une bonne journée, tu prends tout, du 0 et meme -0,5 et la priorité en rase-motte c'est de rester en l'air a tout prix!Voler á donf pour atteindre la prochaine pompe, c'est bien quand t'es haut Cool !

Jean-luc

Messages : 3
Date d'inscription : 19/04/2008
Localisation : Prés de MANCHESTER Angleterre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication grossière pour commencer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum