Qq subtilités...

Aller en bas

Qq subtilités...

Message  Yann le Mar 11 Mar - 17:04

Ici, je vais tenter d'éclaircir les notions de Mac Cready, car c'est assez compliqué mais très intéressant.

Tu as deux niveaux d'info :
- le "speed to fly", c'est le premier niveau de calcul de Mac Cready. En partant de ta polaire (celle que tu as rentrée dans l'instrument une fois pour toute) et grâce à des mesures en temps réel de ta vitesse sol (GPS), de ta vitesse-air verticale (vario) et de tavitesse air sur trajectoire (sonde de vitesse OBLIGATOIRE), l'instrument calcule ta vitesse optimale (théorique) de transition.
Ici, on ne parle pas (encore) de thermique...
Donc, si tu voles au "Speed to fly", tu voles... trop lentement !
Dans la pratique, cette valeur est souvent déjà élevée par rapport à nos possibilités d'exploitation de nos pôlaires... fermetures obligent.
Or cette vitesse, c'est le minimu syndical, car c'est comme si tu n'espérait pas monter dans la suite du vol !

- deuxième volet, la prise en compte des thermiques espérés.
C'est souvent ce qu'on entend par "Mac Cready".
Le calcul reprends le speed-to-fly, mais ajoute une valeur d'ascendance (sur mon Compeo, cette valeur est calculée d'après la moyenne des thermiques recontrés dans les 10 dernières minutes de vol).
La résultat est toujours supérieur au Speed to Fly puisque cette fois tu espères une ascendance.
Actuellement, j'utilise cette info mais avec précaution, car j'ai encore un peu de mal à compter sur des thermiques à venir : c'est une sorte de pari, ce qui implique qu'on puisse perdre...

Enfin, pour revenir un peu sur Terre, je retiens ce que m'a dit Adrian Thomas un jour.
- Nous sommes limités en vitesse par la fragilité de nos aéronefs aux turbulences (risques de fermetures) et les cascades d'incidents possibles si ces fermetures surviennent à haute vitesse (50km/h c'est beaucoup pour nous !). Ce n'est donc pas notre pôlaire qui nous limite dans l'absolu (le calcul s'appliquerait à n'importe quelle pôlaire), mais c'est de notre faible capacité à l'exploiter (à par certains mutants commes les frères Valic ou Simon Issenuth)... ceux justement qu'on trouve si rapides !
Comme j'en avais parlé dans un post précédent, les "rigides" n'ont pas ou peu ce pb (les veinards !).

Du coup, dans la pratique, si tu n'as pas de Mac Cready sous la main, tu peux retenir que si les conditions du jour sont bonnes (+3m/s en moyenne), il faut que tu accélères au maximum de ce que tu sais faire entre les thermiques.

Sinon, pour reprendre ta métaphore musicale, tu joues faux ta partition aérienne... et tu fais marrer les vautours !
avatar
Yann
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://aeryan.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Si tu as...

Message  Marm le Mer 12 Mar - 1:09

Si tu as récupéré une polaire (grossière) de ta voile, est ce que tu as déjà tenté de te faire un fichier excel (ou autre) qui te recalcule par la tangente la vitesse à adopter en fonction du vent réel et de ton vario?
Je sais que c'est ce que fait ton instrument, mais je suis joueur tongue

Marm

Messages : 2
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qq subtilités...

Message  BrunoD le Ven 14 Mar - 1:11

Bonjour,

il semble que dans le cas des parapentes l'air est souvent perturbé. Une question simple : alors qu'on imagine bien qu'en air turbulent la polaire est dégradée par rapport à ce qu'elle est en air lisse, faut il en deduire que la vitesse McCready à appliquer est celle d'une polaire dégradée et donc plus lente que celle qu'on a avec la polaire en air lisse ? Quelqu'un a deja pris cela en compte ou bien on oublie completement les turbulences ?

BrunoD

Messages : 9
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Salut Martin !

Message  Yann le Mar 18 Mar - 21:34

Marm a écrit:Si tu as récupéré une polaire (grossière) de ta voile, est ce que tu as déjà tenté de te faire un fichier excel (ou autre) qui te recalcule par la tangente la vitesse à adopter en fonction du vent réel et de ton vario?
Je sais que c'est ce que fait ton instrument, mais je suis joueur tongue

Bah non, je n'ai pas de polaire de ma voile, à part une polaire théorique optimiste et pifométrique, que tu trouveras dans la rubrique... polaires.

Et non je n'ai pas fait de calcul, car effectivement je fais confiance à mon "ordinateur de bord"...
Il y a un "abaque" de Nicolas Treins dans le sujet "explications grossières pour commencer". C'est de ce genre de chose que tu parles ? Je pense que çà ne te servira pas à grand chose si tu voles avec un instrument qui te le calcules autrement mieux !
avatar
Yann
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://aeryan.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Polaire en air turbulent...

Message  Yann le Mar 18 Mar - 21:40

BrunoD a écrit:Bonjour,

il semble que dans le cas des parapentes l'air est souvent perturbé. Une question simple : alors qu'on imagine bien qu'en air turbulent la polaire est dégradée par rapport à ce qu'elle est en air lisse, faut il en deduire que la vitesse McCready à appliquer est celle d'une polaire dégradée et donc plus lente que celle qu'on a avec la polaire en air lisse ? Quelqu'un a deja pris cela en compte ou bien on oublie completement les turbulences ?

Bah c'est déjà d'avoir une polaire réaliste en air calme ! Ce serait déjà inespéré !
Mais de toute façon, tu as raison, en conditions réelles, nos perfs sont dégradées par de nombreux facteurs (position en l'air, turbulences et surtout nos actions parasites sur les freins !).

Suite à vos réponses, je vais peut-être augmenter un peu ma valeur de tx de chute à 60km/h... vers 2,2 par exemple. Cà sera plus réaliste mais restera volontairement optimiste pour me pousser... à pousser !
avatar
Yann
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur http://aeryan.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qq subtilités...

Message  BrunoD le Mer 20 Aoû - 23:41

Le choix du point de polaire a prendre pendant les phases de glide ne depend theoriquement que de la difference entre la vitesse d'ascendance et la vitesse de subsidence (la finesse obtenue, elle, ne reste pas constante). Luc Armant m'avais souffle le resultat, en fait ca se demontre assez facilement une fois qu'on le sait. Finalement pas besoin d'instruments trop compliques pour le choix du point de polaire (a tete repose on regarde le meilleur point pour des ecarts ascendance/subsidence de 1 a 4 m/s et on retient le resultat par coeur de quel barreau il faut pour chaque ecart). Apres, il n'y a plus qu'a esperer que Mc Cready n'aura pas oublie de placer un thermique sur la route avant de rencontrer le sol.
A noter que, si les thermiques derivaient a la vitesse du vent, le meilleur point de glide ne dependrait pas du vent.

BrunoD

Messages : 9
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le truc d'advance sur l'O7

Message  arnaudbosc le Jeu 21 Aoû - 10:26

Salut,

Juste pour reprendre, ce que tu dis (si j'ai bien compris) correspond au système SPI d'Advance de l'Omega 7 qui est je crois repris sur le Sigma 7...

Pour ceux qui ne voit pas de quoi je parle, c'est une marquage sur les élévateurs qui te dit en fonction de ta vitesse sol et de ton de chutte de combien tu dois accelerer en placant le cros fendu sur le repère correspondant... hein ?? Compris... No

Bon tout est sur le site d'Advance.. : http://www.advance.ch/OMEGA.317.0.html?&L=1

Perso, j'en suis pas vraiment là moi donc ca me soucis pas trop, mais du coup il me vient une question : ce genre de système (SPI) suffit-il pour vraiment optimiser, les gars qui volent avec des O7 s'en servent-ils ???

Au fait, petit clin d'œil à Luc Armant qui rejoint Ozone... et qui visiblement est bien remis au regard de ces derniers vols...

arnaudbosc

Messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qq subtilités...

Message  BrunoD le Sam 23 Aoû - 23:54

Salut, le SPI ne connais pas les conditions de la journee. Ce ne peut donc etre que du speed to fly comme dirait Yann. C'est a dire que cela te donne la vitesse a adopter pour avoir la meilleur finesse sol (qui ne depend pas de la force des thermiques) et non pas la meilleure vitesse Mc Cready. C'est tout de meme interessant.

BrunoD

Messages : 9
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le truc d'advance sur les séries 7

Message  Guillaume V le Jeu 4 Sep - 21:19

le SPI d'Advance applique bien le McCready puisqu'en plus du taux de chute et de la vitesse sol (non-accélérée), il prend bien en compte le taux de montée attendu...
Mon avis: le McCready, c'est bien si le taux de montée au bout de ta transition est bien celui que tu attendais...

Guillaume V

Messages : 2
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mc Machin

Message  ppa le Ven 5 Sep - 14:52

Salut,
Je pense que vous compliquez un peu le truc : Speed to Fly et Mac Cready, c'est la même chose. A la base le Mac Cready est une couronne libre sur un variomètre, on n'est pas forcé de voler avec la couronne centrée à 0. On peut la décaler dans tous les sens pour la raison qu'on veut : Vitesse du vent (face ou cul), pompe attendue, ballastage, résistance aux turbulences, taille des coucougnettes du pilote, .... ;-) C'est juste un moyen d'utiliser la polaire à bon escient en transition. Le SLI, aussi, mais c'est fixe donc moins flexible et y a que quelques paramètres choisis dont le vario moyen.
Après, y a des calculateurs de planeur qui peuvent dégrader la polaire en fonction de la propreté du profil (moutics) par ex et là, comme la polaire est différente, on ne peut plus vraiment dire que c'est du Mac Cready mais tout le monde comprend.

Question subsidiaire : Vous accélérez avant ou pendant la dégueulante ? J'avoue que je suis toujours partagé en sortie de thermique. Anticiper est mieux pour ne pas trop tomber sur place mais la frontale brutale n'est jamais loin Evil or Very Mad
A +,
Pierre.
PS : Super, Yann le petit forum ! cheers

ppa

Messages : 1
Date d'inscription : 05/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qq subtilités...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum