utilisation de l'accelerateur

Aller en bas

utilisation de l'accelerateur

Message  jeromecanaud le Jeu 13 Mar - 13:38

hi,
Les harnais cocons trainent moins et sont jolis mais je trouve la gestion des 3 barreaux d'accelerateur pas aisee du tout.
Sans cocon il serait beaucoup plus facile d'avoir un pilotage efficace avec l'accelerateur, en utilisant les 2 pieds . Dans le cocon on se sert souvent d'un pieds pour le maintien en forme . A moins d'avoir un cocon rigide ou gonflable (luc )qui se tient seul .
Qu'en pensez vous?

bonne bourre
jerome

jeromecanaud

Messages : 6
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation de l'accelerateur

Message  Jacques le Jeu 13 Mar - 18:37

Assez d'accord !
De plus il faut gérer le lacet du cocon.
J'ai mis pas mal de temps l'année passée à apprendre à gérer tout ça, heureusement maintenant ça va mieux, bien que pas encore parfait. Je trouvais quand même les accélérateurs 2 pieds plus pratique, maintenant j'apprends à faire avec un seul pied. J'arrive toujours pas à avoir la même stabilité que j'avais avant, par exemple avant j'arrivais bien à mettre ma voile à fond d'accélérateur, ce qui n'est plus encore tout à fait le cas avec mon cocon.

Jacques

Messages : 20
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gdjacques.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation de l'accelerateur

Message  luc armant le Ven 14 Mar - 12:42

Moi non plus je suis pas très satisfait de mon système accélérateur. Je crois qu'un système à main, style mini-cage, ou poignées de contrôle serait plus approprié si on parvient à un système avec effort à fournir pas trop important. J'ai l'impression qu'on y vient de toutes façon petit à petit avec le contrôle aux C...

D'après les témoignage que j'ai eu, je crois que l'instabilité aérodynamique en lacet inhérente aux sellettes bien carénées apporte beaucoup d'ennuis et d'inconfort.
En tout cas, c'est flagrant sur mon cocon gonflable (sauf avec la queue stabilisatrice).

Mais y'a sans doute des modèles plus instable (aero lacet) que d'autres. Quelqu'un a des idées la dessus ?

luc armant

Messages : 12
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accélérateur

Message  bertrand le Jeu 20 Mar - 19:44

Salut a tous,
de mon coté, j' utilise un accélérateur 2 bareaux qui restent étroit et semi rigides. Ceci qui permet de centrer relativement facilement le pied dessus. Je l'ai réglé suffisament court pour obtenir 90 % d'accélération en fond de course (aprés il reste les trimes ! What a Face ). Je prefere perdre 10% de débattement que de gerer un troisiéme bareau.
pour info Jeremie et sont fidel compere Simon on monté sur leur selette une sorte de trim qui permet de faire varier (monter ou descendre) le point d'attache de l'accérérateur. Je crois que c'est pas facile a descendre quand tu est entrain d'accélérer mais ça doit te permettre de gagner les derniers cm qu'il te manque. Bon OK c'est un truc de plus à gerer alors que tu autre chose a faire mais c'est peut être une idée !

A+

bertrand

bertrand

Messages : 6
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation de l'accelerateur

Message  nima le Sam 22 Mar - 13:58

3 barreau c'est bien....

le 1er, voir le 2ème pour cheminer près du relief

le 2ème voir le 3ème pour les transitions

le 3ème pour le glide final

et bien sur.... toujours avoir la cheville souple pour jouer avec le barreau et gérer le tangage

PUSH PUSH PUSH
Laughing Laughing Laughing

nima

Messages : 3
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

old school

Message  damdam le Mar 25 Mar - 15:09

pour répondre à jérôme,
moi j'en suis resté à la selette sans cocon, et la gestion de l'accélo n'est pas brillante :
l'appuis sur le barreau (pas celui d'accélo) est tout aussi nécessaire que dans un cocon pour pouvoir gérer le pilotage selette en cheminement comme en thermique, donc moi je dois toujours avoir une jambe tendue aussi.
par ailleurs ma selette ne permet pas le retour du bareau sous la planchette ce qui réduit la course potentielle.

donc à mon avis pas mieux que le cocon, et je pense rejoindre le coté obscur d'ici peu.

dans tous les cas, le mieux est d'avoir un long tibias associé à un gros cuisseau et un premier bareau réglé très tendu pour limiter les manips en cheminement. pour le glide final ou les transitions, chacun a sa botte secrète...

damdam

Messages : 4
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

accelerator

Message  jeromecanaud le Mar 25 Mar - 19:31

hello,
juste pour rajouter que les voiles munies de 2 poulies sur les elevateurs avant demandent 2 barreaux voir 3 car le debattement de l'accelerateur (double mouflage) est tres long.
L'ideal serai d'eliminer un mouflage pour avoir toute la course de l'accelerateur avec 1 barreau . l'inconvenient c'est que ca devient physique et surtout les 80% d'utilisation (a peu pres a 1/3 voir 1/2 de la vitesse max) se font jambe semi flechie et ca c'est dur (a moins de faire du velo dans sa cuisine comme Charles).

Une autre solution consiste a bloquer le 2eme mouflage a partir de la moitie de l'acceleration (une boule en plastique, un boulon de 15,...). Les voiles advance de serie ont ce systeme depuis 2,3 ans.

Si vous en avez d'autres?

A plus
jerome

jeromecanaud

Messages : 6
Date d'inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mouflage

Message  damdam le Jeu 27 Mar - 11:24

une solution équivalente au blocage de la poulie du bas par un taquet pour raccourcir la course de l'accélo est d'utiliser une deuxième drisse :

la deuxiéme drisse ne passe que dans la poulie du haut (s'il ya un double mouflage sinon ça sert à rien), une extrémitée est fixée à un point fixe bas (le mousqueton par exemple), l'autre est reliée à l'accélo. ensuite on règle le tout avec du mou pour que cette seconde drisse ne se tende pas tout de suite quand on pousse :
drisse lâche = double mouflage = moins physique en début de course
drisse tendue = simble mouflage = plus physique mais plus éfficace en fin de course

le point fixe de la drisse peut être associé à un trim ou un taquet coinceur pour tendre ou détendre le systéme en l'air pour les perfectionnistes.

l'avantage et qu'on ne modifie pas le montage usine pour ceux qui veulent revendre une voile d'origine en fin de saison...

bons vols

damien cheers

damdam

Messages : 4
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la drisse

Message  jvduc le Dim 30 Mar - 1:11

ou voit bien l'ingénieur qui se cache sous damdam....Smile

J'ai une autre méthode réservé à un nombre restreint de pilote: des jambes courtes (et 3 barreaux de toute façon)...et un mental de fillette... comme cela si je pousse c'est jamais fort....et j'ai moins peur

jvduc

Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation de l'accelerateur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum